Logo


30-05-2017
Menu principal
Accueil
CONTACT
Mesnils sur Iton
La mairie
11 Novembre
La commune
L'iton
Marie Héléne
Informations
Photos Aériennes
A vendre
Plan de la Commune
Index des rues
Plan aérien
Activités touristiques
ACCUEIL
PLAN
DISPONIBILITE
Salle de réception
Gîte Chèvrefeuille 31 places.
Gîte ACACIA 10 à 12 places
Gîte Le Lilas 7 à 9 places.
Gîte Seringa 4 places.
Châpiteau
Mariage
Parc à Chevaux
Boulodrome
Jeux Enfants
Etang
Circuit VTT
Terrain de sport
Skateboard
Visite du parc
Parking
Randonnées
WC public
Carte géographique
Matériel Sono et Vidéo
PARTENAIRES
Patrimoine
Chapelle de Chambray
La Chartreuse
La Mariette
Le Lavoir
Le Château
La glacière
Eglise et presbytère
Education
Le lycée agricole
Ecole primaire
Activités
La pêche
La chasse
Artisans et services
Carte itinéraire
Tracez votre itinéraire jusqu'a nous...

Adresse :

Localité :

No Postal :

Pays :

La pêche
03-06-2008

L'ITON aux environs de Damville

Image

 

L'Amicale des pêcheurs du canton de Damville possède le droit de pêche sur environ dix kilomètres de berges réparties sur plusieurs secteurs situés en amont et en aval du bourg de Damville. Ces parcours sont facilement accessibles à tous : si vous possédez une carte de pêche avec timbre piscicole, le droit d'accès coûte 3,81 euros par jour ou 53,36 euros par an. Si vous ne possédez pas de carte de pêche, un permis journalier vous sera établi pour 6,86 Ä la journée.
La rivière, depuis son entrée dans le département, est classée en seconde catégorie et son peuplement de type cyprinicole, bien que quelques truites, pour la plupart issues de déversements, soient présentes. Mais ce sont incontestablement les cyprins et les carnassiers qui constituent l'intérêt majeur de la pêche dans les environs de Damville.
L'Iton est une rivière vraiment attachante car elle présente au fil des kilomètres une succession de visages différents, tantôt lente et paresseuse, serpentant au milieu de pâtures grasses et humides, puis devenant vive et rapide, elle prend alors des allures de rivière à truites. Il faut dire qu'au fil des siècles passés, l'homme a fortement modifié la nature de son cours en y implantant un nombre considérable de moulins : cela explique les fréquents changements de pente et la multitude de bras dérivés. L'autre caractéristique de l'Iton est d'être réellement poissonneuse : elle abrite des goujons, vairons, gardons mais aussi de la brème en abondance, des tanches, des chevesnes et des carpes dont certaines très grosses, ce qui ne manque jamais de surprendre vu le débit plutôt modeste de la rivière. Et du côté des carnassiers, le brochet et la perche sont toujours bien représentés malgré la remarquable percée du sandre qui s'est fortement implanté et permet aujourd'hui des pêches absolument passionnantes.
Le secteur situé entre Blandey et Roman, à l'amont de Damville, se prête à la pêche au coup car la rivière s'élargit au-delà d'une vingtaine de mètres par endroit, et le courant est assez lent quoique plus vif sur chacun des deux bras qui se séparent puis se rejoignent au bout de 300 à 400 mètres. La profondeur moyenne y varie de 1 à 2 mètres avec quelques fosses plus profondes. Inutile d'emporter de longues cannes, un modèle entre 4 et 6 mètres se montrera adapté le plus souvent, à moins que vous ne préfériez pêcher à la bolognaise. Les fosses retiennent les carpes ainsi que les brèmes et les tanches. Quant aux carnassiers, ils sont partout, mais on s'attachera à prospecter les endroits les plus profonds si c'est le sandre qui est visé.
De part et d'autre de la Touchardière, cette fois en aval de Damville, les possibilités de pêche sont multiples et variées. Des parties étroites et rapides alternent avec des secteurs calmes et profonds qui offrent parfois des bancs de nénuphars et autant de beaux postes à brochets. Entre le Petit-Moulin et le Moulin de Février se situent les Grandes-Fosses qui comme leur nom l'indique sont larges et profondes et constituent d'excellentes tenues pour tous les poissons, en particulier les carpes, sandres et gros brochets.
Encore plus en aval jusqu'au Moulin du Coq, l'A.A.P.P.M.A. propose 3 parcours distincts, à nouveau assez lents et qui sont agréables pour pratiquer toutes les pêches, au blanc comme au carnassier.
L'accès vers tous ces parcours se fait sans difficulté à condition toutefois de posséder un plan détaillé. Celui-ci vous sera remis de même qu'un règlement intérieur lors de l'achat de la carte de pêche et vous permettra ensuite d'être autonome. Deux points de vente existent à Damville : le café de l'Hôtel de Ville et le café de l'Agriculture, ce dernier assurant de plus la vente d’articles de pêche.
Enfin, notez que la pêche du brochet est fermée du dernier dimanche de janvier au troisième samedi d'avril et que les tailles minimales de prélèvement des poissons sont celles en vigueur dans le département de l'Eure.
Que peut-on ajouter ? Eh bien que chaque parcours procure le calme et la tranquillité dans un environnement bocager et verdoyant. De plus, tous les postes de pêche sont à portée de ligne, à dix ou quinze mètres au plus et se "lisent" assez facilement pour qui veut bien observer. Dans ces conditions, il ne reste plus qu'à espérer des poissons… et, croyez-moi, ils sont là !

Dernière mise à jour : ( 27-11-2009 )
 
< Précédent